Crans-Montana

Crans-Montana

Monica Sabolo

Pocket

  • 6 octobre 2018

    Aprés Jungle (2005), M. Sabolo poursuit sa réflexion incisive et sans tabou sur l'adolescence.
    Crans-Montana, écrit en 2015, préfigure en quelque sorte Summer qui paraît en 2017 , avec la jeunesse dorée, huppée et insolente de la station alpine suisse proche de ce Lac Léman qui imprègne les pages de Summer
    On retrouve aussi les petites filles aux yeux tellement tristes et aux blessures secrètes.
    Comme un message impérieux et têtu sur la comédie des apparences. Comme une signature aussi.
    Mais,bien sûr, tout cela n'a rien à voir avec..... elle (2013).


  • 2 mars 2018

    adolescence, Suisse

    Dans la riche station de Crans-Montana dans le Valais Suisse évoluent un groupe de garçons dont les parents n’ont aucune difficulté financière. Ils s’y retrouvent à chaques vacances.

    Une année, trois jeunes filles attirent leur attention : les 3 C (Chris, Charlie et Claudia). Mystérieuses, lointaines, ils n’ont d’yeux que pour elles.

    Mais petit à petit, au fil des années, on sent monter le drame.

    J’ai préféré ce roman-ci à Summer, paru à la rentrée de septembre 2017. Moins aquatique, il propose un portrait en creux de Claudia à travers la vie de ses amies et des garçons.

    J’ai aimé le personnage du garçon qui travaille à la supérette de son père, en décalé des estivants. Mais qui sait se faire aimer des pères si lointain.

    J’ai regretté de retrouver la même scène tragique entre le beau-père et la petite fille que dans le dernier roman de l’auteure.

    Malgré tout, ces personnages sur lesquels la vie glisse sont attachants.

    L’image que je retiendrai :

    Celle de la neige qui crisse sous les pas.


  • par (Libraire)
    29 septembre 2017

    Des années 1960 à la fin des années 1980, tous les personnages du roman vont se questionner sur le destin de trois jeunes filles qui sont devenues l'obsession des hommes et des femmes de leur génération.
    A travers le point de vue de plusieurs personnages, on a accès aux secrets, aux scandales et à la perversion qui règnent dans le milieu bourgeois hypocrite qui nous est décrit ici. Dans un monde de l'image, de l'argent et du pouvoir, nos trois héroïnes tentent de profiter de leur jeunesse. Car ce sont surtout les femmes de ce milieu social qui nous intéressent. Elles sont belles et semblent sûres d'elles, mais au fond, le voile qui se glisse sur leurs yeux nous laisse deviner qu'elles ne sont pas si heureuses que cela. Le roman est agréable à lire et très bien ficelé, on le termine avec une sensation de malaise, de trouble qui le rend brillant.


  • 16 septembre 2017

    La vie est un roman

    Monica Sabolo est née à Milan, a grandi à Genève et vit aujourd’hui à Paris où elle est journaliste et romancière. Enfin, de plus en plus romancière et de moins en moins journaliste. J’avais beaucoup aimé, il y a deux ans, « Tout cela n’a rien à voir avec moi », une sorte d’autopsie à la fois perspicace et décalée du chagrin d’amour. Et bien j’aime aussi beaucoup « Crans-Montana », un livre très différent du précédent, dans lequel elle poursuit cependant cette (en)quête introspective, chassant les secrets de famille à coup de taloches, pour éviter, qu’en se perpétuant, ils continuent à empoisonner la vie de ceux qu’ils touchent.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u