• par (Libraire)
    10 décembre 2018

    Au menu de ce tome, des attentats gériatriques, des retrouvailles, du mimilitantisme, un fond de vioques qui investit dans les migrants, des jeunes et des moins jeunes qui remuent le derche plus que de raison sur de la musique de sauvage... Une nouvelle fournée, dans un langage toujours aussi fleuri, avec des personnages toujours aussi attachants dans leur franc-parler et leur refus du compromis. N'est pas siphonné qui l'on croit !