Le Prince

Nicolas Machiavel

Les Belles Lettres

  • 11 septembre 2021

    Ode à l'Italie

    Dans ce chef d’œuvre devenu classique, sur la façon d'acquérir et de conserver une principauté, Machiavel fait une ode au patriotisme. D'abord envers Florence puis l'Italie tout en dédiant son livre à Laurent II de Médicis comme sauveur de l'Italie, dans l'espoir de voir son exil levé, la fin ne justifie-t-elle pas les moyens.
    Il illustre tout son propos des actes des princes à la fois antiques et contemporains comme les Borgia, nous faisant profiter de son expérience de diplomate au service de Florence, détaillant point par point les hauts-fonds à éviter si le prince souhaite arriver à bon port.
    "Le mépris et la haine sont sans doute les écueils dont il importe le plus aux princes de se préserver."
    A lire et relire sans modération.