Quand l'abîme te regarde

Eric Emeraux

Recamier

  • Conseillé par
    27 mai 2024

    « Il n’y a pas de guerre sans crimes de guerre » montre le premier thriller d’Éric Emeraux. Au moment où la Russie envahit l’Ukraine, le colonel Michel Granier-Rinocci dit Rhino découvre un charnier en Bosnie-Herzégovine. II est directeur de l’Office Central de Lutte contre les Crimes contre l’Humanité et les crimes de haine, en fait l’acronyme OCLCH.
    Ancrée dans une réflexion plus vaste sur la nature humaine et ses pires dérives, la narration d‘Éric Emeraux se concentre sur la traque d’un criminel de guerre impuni des Balkans, auquel il est intimement mêlé.
    Malgré tout, Quand l’abîme te regarde, « alors tourne-toi vers la lumière », susurre Rhino à notre oreille parodiant une citation de Nietzche. Alors, comme le rappelle Raymond Aron, cité par Éric Emeraux :« Peut-être la suprême vertu, en notre siècle, serait-elle de regarder en face l’inhumanité sans perdre la foi dans les hommes. » Sous le mode ludique, ce thriller nous y invite parfaitement !
    Chronique illustrée ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2024/05/27/eric-emeraux-quand-labime/