Conseils de lecture

L'homme-dé

Forges de Vulcain

20,00
par
13 janvier 2020

Alea jacta est

Votre vie est d'un ennui mortel et vous vous demandez si vous avez fait les bons choix pour en arriver là...

Grâce au Dr Rhinehart, votre Dé-rapeute, finies les délibérations stériles; prenez enfin de vraies dé-cisions. Votre dé-stiné se joue désormais sur un lancer de dés.

Délicieusement amoral et provocant, ce roman aux allures faussement autobiographiques nous plonge dans l'univers d'un Woody Allen aux accents sadiens.

Une fois dévoré, à reposer sur l'étagère, aux côtés d'American Psycho de Bret Easton Ellis ou d'Orange Mécanique d'Anthony Burgess.


Le monde n'existe pas
19,00
par (Libraire)
13 janvier 2020

Entre délire et complot

Adolescents, Adam et Ethan étaient les meilleurs amis du monde. Pour Adam, c'était même un peu plus que ça. Alors, quand il apprend que Ethan est accusé de viol et de meurtre, il va ,retourner dans sa ville d'enfance pour enquêter. Et puis, tout devient trouble, étrange, incompréhensible. S'agit-il d'un complot ? Adam veut-il faire coller la réalité à sa conviction ?
Thriller angoissant et fixation amoureuse à la fois, ce livre vous inquiètera, mais vous ne pourrez pas le lâcher.


Vie de Gérard Fulmard
18,50
par (Libraire)
13 janvier 2020

Le plus fort

Quand un satellite s'écrase sur le centre commercial voisin, et que dans la catastrophe son propriétaire perd la vie, ça arrange assez Gérard Fulmar, car il a quelques loyers de retard. Quand, après une carrière erratique, il décide de s'installer comme détective privé, et que des clients étranges font appel à ses services, ça l'arrange encore. C'est après que tout se complique...
Un livre drôle jusque dans la tournure (brillante) des phrases. Une perle dans cette rentrée d'hiver. Echenoz est toujours aussi doué.


Tout ce bleu
22,50
par (Libraire)
27 novembre 2019

Percival Everett

Comme à son habitude, Percival Everett se renouvelle pour nous proposer sans doute l'un des livres les plus personnels de l'auteur, qui est aussi peintre. Il écrit comme on fait un fond, puis une esquisse, puis des sujets. Comme on vit une vie.


Cadavre exquis
19,00
par
29 août 2019

Il est l'heure de passer à table, cher Hannibal Lecte(u)r...

Une fiction spéculative atrocement réussie où l'acte fondateur d'une civilisation - manger - repose sur de la pure barbarie.

Aux côtés du personnage principal, employé dans un abattoir, nous remontons toute la chaîne de ce nouveau commerce de la chair, puisqu'à l'heure de l'immondialisation, le cannibalisme désormais normalisé à coup de supercheries linguistiques, promet de juteux profits...

L'expression "l'exploitation de l'homme par l'homme" prend ici tout son sens. De quoi faire tomber quelques certitudes sur les privilèges que l'homme s'octroie à disposer des autres espèces tout comme de la sienne d'ailleurs... "Tous les animaux sont égaux, mais il y en a qui le sont plus que d'autres", écrivait déjà Orwell.

A relire côté fiction, La Ferme des Animaux de George Orwell et côté philosophie, La Libération Animale de Peter Singer. Vous voilà servi.