Prenez de l'avance! A l'approche des fêtes de fin d'année, les délais d'approvisionnement s'allongent et impactent nos délais de livraison. Privilégiez les ouvrages en stock (point vert) et n'hésitez pas à nous contacter pour tout autre ouvrage à commander (point orange).

Bonnes fêtes à tous!

 

Conseils de lecture

Première partie

1

Timothé Le Boucher

Glénat BD

25,00
par
24 novembre 2021

47 Cordes de Timothé Le Boucher

Jeune harpiste sans-le-sou, Ambroise fait la connaissance d'une opulente cantatrice et noue avec elle une sorte de pacte faustien. A chaque épreuve remportée, Ambroise gagnera une corde pour remplacer les 47 de sa harpe. Mais cette cantatrice n'est pas tout à fait ce qu'elle paraît être et le jeune homme va se retrouver dans des situations étranges, pour ne pas dire compromettantes...
Coup de coeur pour le premier volet de ce diptyque fantastique aux allures de thriller psychologique. Une ambiance envoûtante à la Eyes Wide Shut où l'on revisite le mythe de Pygmalion et l'on explore les questions de l'identité, des apparences, du double, du rêve, et surtout du désir.


Journal d'un vertige

Futuropolis

25,00
par
24 novembre 2021

Le droit du sol d'Etienne Davodeau

Quelles traces laisserons-nous aux homo sapiens du futur?

Frappé par le dessin d'un mammouth sur les murs d'une grotte et l'art pariétal des sapiens du paléolithique, Etienne Davodeau s'interroge sur l'évolution de l'humanité.

Sur le chemin qui le mène de la grotte de Pech Merle au site d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure, Davodeau retrace symboliquement la parcours de l'humanité depuis la préhistoire jusqu'à l'âge contemporain, comme un discours en creux sur la trajectoire prise par notre espèce...

Une BD docu comme un coup de poing porté au mythe du progrès sans conséquence et une réflexion sur les vertiges du nucléaire.

A lire en complément:
• Sapiens: la naissance de l'humanité de Yuval Noah Harari
• Le monde sans fin de Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici


9,15
par
15 novembre 2021

L'homme aux lèvres de saphir

La belle écriture d'Hervé Le Corre emmène le lecteur à travers le Paris de la fin du XIXème siècle, à la poursuite d'un tueur en série féru de poésie.

Sélection "Bibliothèque idéale polar".


9,65
par
15 novembre 2021

Un tueur sur la route

Portrait intime d'un tueur en série par le maître Ellroy. Une véritable virée en enfer.


18,50
par (Libraire)
20 octobre 2021

On ne traduit pas le titre

Il est troublant ce titre parce que c'est une jeune femme allemande, peut-être pronazie, qui se raconte à son gynécologue. Ca fait quand même des liens avec le titre. Des liens bizarres. Peut-être est-elle totalement mythomane, mais la situation conduit plutôt à penser qu'elle est capable de tous les franchissements, de toutes les audaces, de toutes les transgressions. S'il ne s'agissait que de parler, ça ne serait rien, mais elle passe à l'acte... C'est troublant et c'est très drôle.