Gracchus Babeuf et la Conjuration des Égaux
EAN13
9782824906430
Éditeur
République des Lettres
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Gracchus Babeuf et la Conjuration des Égaux

République des Lettres

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782824906430
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    2.99
Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Philippe Buonarroti. Le 30
novembre 1795, Philippe Buonarroti publie le " _Manifeste des Égaux_ ",
inspiré par les thèses communistes de Gracchus Babeuf, dans lequel il affirme
que le but de la société est le "bonheur commun" et l'"égalité des
jouissances". Pour lui, la propriété privée, suscitant l'inégalité, doit être
supprimée et remplacée par la "communauté des biens et des travaux". Il
rejoint le "Directoire Secret de Salut Public" constitué par Babeuf le 30 mars
1796 et devient avec lui le principal théoricien de la "Conjuration des Egaux"
qui vise rien de moins qu'à renverser le Directoire. Le 30 mars 1796 se
constitue un Comité insurrectionnel composé des deux révolutionnaires
accompagnés de divers babouvistes (agents dans l'armée, démocrates de l'an II,
abonnés du " _Tribun du peuple_ "). Les conjurés pensent pouvoir entraîner les
masses populaires mais le complot échoue. Dénoncés à la police par un traître,
Buonarroti et Babeuf sont arrêtés le 10 mai 1796. Quatre mois plus tard, une
tentative de soulèvement du camp de Grenelle en liaison avec la conjuration,
échoue également: 131 personnes sont arrêtées et 30 fusillées. Jugés devant la
Haute-Cour de Vendôme le 25 mai 1797, Gracchus Babeuf est condamné à mort,
Philippe Buonarroti à la déportation. " _Gracchus Babeuf et la Conjuration des
Égaux_ ", publié plus tard, en 1828, d'abord sous le titre d'" _Histoire de la
conspiration pour l'égalité, dite de Babeuf_ ", est le récit passionnément
vivant de ce moment révolutionnaire. Classique révolutionnaire et principale
référence sur l'histoire du babouvisme, ses thèses sur la "République des
Égaux", que l'on nommera plus tard "communisme égalitaire" ou "communisme
révolutionnaire", inspireront entre autres Louis Blanc, François-Vincent
Raspail, Mikhaïl Bakounine, Auguste Blanqui ou encore Friedrich Engels et Karl
Marx qui y reconnaitront "la première apparition d'un parti communiste
réellement agissant".
S'identifier pour envoyer des commentaires.