Article 353 du Code Pénal
EAN13 : 9782707343079
ISBN :978-2-7073-4307-9
Éditeur :Les Éditions de Minuit
Date Parution :
Collection :Romans
Nombre de pages :173
Dimensions : 19 x 13 x 1 cm
Poids : 196 g

Article 353 du Code Pénal

De

Vendu par Librairie l'Esperluète (Chartres 28000)

14.50€

Autre version disponible :

Ebook - Les Éditions de MinuitEn stock10,99 €

Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d'être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l'ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec. Il faut dire que la tentation est grande d'investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu'il soit construit.

Tanguy Viel (Auteur) a également contribué aux livres...

La disparition de Jim Sullivan

La disparition de Jim Sullivan

Tanguy Viel

Les Éditions De Minuit

En stock, expédié aujourd'hui 7,00 €
Docteur Pasavento

Docteur Pasavento

Enrique Vila-Matas

Points

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 10,30 €
Paris-Brest

Paris-Brest

Tanguy Viel

Les Éditions De Minuit

En stock, expédié aujourd'hui 7,00 €
La disparition de Jim Sullivan

La disparition de Jim Sullivan

Tanguy Viel

Les Éditions De Minuit

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 14,00 €
Ce jour-là

Ce jour-là

Tanguy Viel

Joca Seria

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 9,00 €
Hitchcock, par exemple

Hitchcock, par exemple

Tanguy Viel, Florent Chavouet

Naïve

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Tanguy Viel

Vidéo

Tanguy Viel nous parle de son livre "Article 353 du code pénal" (éditions de Minuit), dans l'émission Dialogues littéraires, réalisation : Ronan Loup.
Interview par Laurence Bellon.

Événement lié

Tanguy VIEL

Tanguy VIEL

Article 353 du Code Pénal

vendredi 16 juin 2017 à 18h30, L'&

La solitude d'un homme et celle d'un juge qui l'écoute.
Un homme perdu et une humanité qui se cherche ?

En savoir plus

Dossier relatif au livre "Article 353 du Code Pénal"

Meilleures ventesRSS Icon

La bulle

La bulle

Timothée De Fombelle

Gallimard Jeunesse

En stock, expédié aujourd'hui 14,50 €
Mémé dans les orties

Mémé dans les orties

Aurélie Valognes

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 7,10 €
Debout-payé

Debout-payé

Gauz

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 6,60 €
Le Grand Marin

Le Grand Marin

Catherine Poulain

Points

En stock, expédié aujourd'hui 7,90 €
Le marchand de premières phrases

Le marchand de premières phrases

Matéi Vişniec

Éditions Jacqueline Chambon

En stock, expédié aujourd'hui 23,80 €
La double vie de Vermeer

La double vie de Vermeer

Luigi Guarnieri

Actes Sud

En stock, expédié aujourd'hui 7,70 €
Une très légère oscillation

Une très légère oscillation

Sylvain Tesson

Des Equateurs

En stock, expédié aujourd'hui 19,00 €
Lucky losers

Lucky losers

Laurent Malot

Albin Michel

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 13,50 €

Le dossier complet

4 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

4 étoiles

Par .

Confession, plaidoyer?
Martial Kermeur a jeté à la mer le promoteur immobilier qui lui a fait perdre non seulement l’argent que l’arsenal lui a versé lors de son licenciement, mais également son identité. Arrêté, il se retrouve face à un avocat. Le huis clos entre les deux hommes est émouvant, troublant.
Les faits sont traités rapidement. Kermeur reconnaît avoir jeté Lazenec à la mer. Puis commence le long monologue de Kermeur au cours duquel il retrace la chronologie des douloureux évènements qui l’ont conduit à ce geste, monologue nourri par les questionnements et les remarques du magistrat qui « pensait qu’à l’intérieur des faits, il y avait la vérité ».
Cette déclaration, posée sur un contexte politico-social pesant, est percutante.
La question sociétale de la violence physique engendrée par des comportements sournois, hypocrites, mesquins, vils, est clairement posée.
Reste l’article 353 du code pénal : « …la loi ne leur fait (aux juges) que cette question, qui renferme toute la mesure de leurs devoirs : Avez-vous une intime conviction ? ».
Et vous, quelle sera la vôtre ?

5 étoiles

Par .

Dans un coin désolé du Finistère, Martial Kermeur pousse à la mer un promoteur immobilier véreux.
Immédiatement, il est déféré devant un juge face auquel il déroule l'enchaînement des faits qui l'ont conduit à ce geste fatal.Tanguy Viel dépeint alors tout le désarroi, la colère et l'humiliation d'un homme pris dans un piège financier, un homme floué, terrassé par le poids de ses échecs, un homme qui l'espace d'un instant,
a voulu croire en un avenir meilleur. Mais désormais l'avenir est hypothéqué… A moins que...
Entre roman noir et tableau social, on retrouve avec bonheur un auteur au sommet de son art.

5 étoiles

Par .

Année 90 : présentation un village dans le Finistère Nord ; Martial Kermeur, ancien ouvrier de l’arsenal de Brest dont il a été licencié ; il a été embarqué dans une arnaque immobilière par Antoine Lazenec. Martial a beaucoup perdu dans cette succession de situation : sa femme, l’admiration de son fils, son vieil ami, sa prime de licenciement.
Le roman commence par une promenade en bateau au cours de laquelle Kermeur jette à l’eau Antoine et le laisse couler. De retour au port, il marchera jusqu’à chez lui sans remords. Mais la découverte très rapide du corps entraîne tout au aussi rapidement son arrestation. Et là le roman se transforme un dialogue sous forme de confession entre Martial et le juge : on saura qui était Lazenec, un escroc qui va détruire la vie de plusieurs personnes, faire la ruine d’un village. On devinera cette Bretagne maritime, celle des petites gens, celle des taiseux. On comprendra la non-communication avec le fils.
Drame social et humain, ce roman, très fort, est porté par la voix d’un homme à bout, la voix de ce monde ouvrier qui se délite.

5 étoiles

Par .

Tout commence sur un bateau. Martial Kermeur jette à l'eau délibérément Antoine Lazenec. Il ne cherche pas à s'enfuir du bout de cette presqu'ile près de Brest et attend d'être arrêté. Conduit chez le juge, il raconte ce qu'il a commis mais surtout comment les évènements se sont succédés.
Retour arrière juste quand l'arsenal licencie à tour de bras. Martial faisait partie du lot. Se femme le quitte le et le laisse avec leur enfant, la brume et le brouillard de la rade. Pas du genre à étaler ses états d'âme, il essaie de ne pas sombrer et de faire bonne figure même si les temps sont durs et qu'il a encaissé sa prime de licenciement. L'emploi ne court pas les rues dans ce bout de Finistère fouetté, la mer et les éclats de soleil. Et quand le maire un ami d'enfance lui propose un emploi, il accepte. Sa route va croiser celle d'Antoine Lazenec. Un promoteur immobilier qui éblouit tout le monde et qui des grands projets.

[Lire la suite ...]