Analyse sociohistorique de la traduction des textes religieux et didactiques en langue yémba : le cas de l'arrondissement de Dschang
Éditeur
Connaissances & Savoirs
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Analyse sociohistorique de la traduction des textes religieux et didactiques en langue yémba : le cas de l'arrondissement de Dschang

Connaissances & Savoirs

Offres

  • AideEAN13 : 9782342056228
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    3.49
Le présent ouvrage intitulé "Analyse sociohistorique de la traduction des
textes religieux et didactiques en langue yémba : le cas de l'arrondissement
de Dschang" retrace l'histoire de la traduction des textes religieux et
didactiques en yémba, évalue l'impact de la traduction sur la langue et sur la
communauté et identifie les difficultés auxquelles font face les traducteurs
de ces domaines. Pour atteindre cet objectif, nous avons mené une enquête
auprès de 100 personnes, soit 30 traducteurs (15 traducteurs religieux et 15
traducteurs didactiques), 50 fidèles et 20 apprenants du yémba. Pour analyser
nos données, nous avons utilisé la méthodologie proposée par Pym (1998), à
savoir l'archéologie, la critique historique et l'explication. La traduction a
commencé en 1948 et les principaux artisans sont : les traducteurs, les
enseignants et les étudiants-chercheurs. Tous ont contribué à la floraison des
traductions en langue yémba et cette discipline a évolué à une vitesse
fulgurante. L'analyse des données collectées nous révèle que les traducteurs
en langue yémba font face à de nombreuses difficultés, notamment le manque de
documents spécialisés en traduction, d'outils d'aide à la traduction, de
séance de renforcement des capacités, l'insuffisance de la main-d'œuvre
qualifiée, de financement. La traduction des textes religieux a contribué à
l'évangélisation des populations et celle des textes didactiques non seulement
au développement de la langue mais aussi de la communauté yémba.
S'identifier pour envoyer des commentaires.