LA MESOPOTAMIE
  •  
EAN13
9782701164908
ISBN
978-2-7011-6490-8
Éditeur
Belin
Date de publication
Collection
MONDES ANCIENS
Nombre de pages
704
Dimensions
24 x 17 cm
Poids
2480 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Offres

Entre désert aride et riches vallées fluviales, se sont développés des civilisations brillantes et ouvertes. Au tout début du IIIe millénaire avant notre ère, les Sumériens y ont inventé l'écriture cunéiforme, l'agriculture céréalière irriguée, la civilisation urbaine autour de vastes palais ainsi que les premières formes de l'État. Par la suite, alors que les caravanes des marchands allant de l'Anatolie jusqu'à la vallée de l'Indus dessinent les routes commerciales et transportent métaux et produits précieux, les rois font mettre par écrit la législation, établir les règles de la comptabilité publique et de la diplomatie... Au tournant du Ier millénaire, la Mésopotamie est le centre de gravité de grands empires : assyrien, babylonien, puis perse achéménide. Leurs capitales ont laissé des vestiges impressionnants et l'activité de leurs scribes nous a transmis l'essentiel de leur tradition écrite, associant les Annales royales assyriennes, l'Épopée de Gilgamesh ou l'astrologie mésopotamienne…
Depuis la redécouverte, au milieu du XIXe siècle, des restes architecturaux de cette civilisation et le déchiffrement de milliers de textes cunéiformes, les historiens ont pu reconstituer l'essentiel des événements qui ont scandé 3
000 ans de l'histoire du Proche-Orient mésopotamien. Cet ouvrage a pour ambition de présenter, sur la longue durée, une vision des lieux et des acteurs de cette histoire, de mettre en évidence l'inventivité de leurs réalisations et l'importance de l'héritage matériel et culturel qu'ils nous ont laissé.

Francis JOANNES, Professeur d'Histoire ancienne à l'université Paris 1
Panthéon-Sorbonne, auteur notamment de La Mésopotamie au premier millénaire av. J.-C., (2000) ; Les premières civilisations du Proche-Orient (3000-1500), (Belin 2006) ; (dir.) Dictionnaire de la Civilisation Mésopotamienne, (2001).
Bertrand LAFONT, directeur de recherche au CNRS, est assyriologue et sumérologue, spécialiste des périodes de la haute histoire du Proche-Orient ancien (IIIe et IIe millénaires av. notre ère). De 2003 à 2008 il a occupé à Damas et Beyrouth les fonctions de directeur scientifique du département d’archéologie et d’histoire ancienne de l’Institut français du Proche-Orient. Philippe CLANCIER est maître de conférences à l'université Paris 1
Panthéon-Sorbonne et Aline TENU est chargée de recherche en histoire et archéologie de l'Orient cunéiforme.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
11 novembre 2017

3e Volume d'une série qui embrasse l'histoire des civilisations de Néandertal jusqu'à la chute de Constantinople. Une somme dotée d'un bel appareil de cartes et d'illustrations. Benoît

Lire la suite

Dossier relatif