Sine moribus errantes, Les discours sur les temps premiers à la Renaissance italienne
Éditeur
Librairie Droz
Date de publication
Collection
Cahiers d'Humanisme et Renaissance
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Sine moribus errantes

Les discours sur les temps premiers à la Renaissance italienne

Librairie Droz

Cahiers d'Humanisme et Renaissance

Offres

  • AideEAN13 : 9782600319072
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    25.99

Autre version disponible

Les lectures humanistes des représentations naturalistes antiques des origines de la civilisation imposent un nouveau regard sur la condition primitive de l'humanité. L'idéalisation de la vie édénique et l'exaltation de l'âge d'or se voient préférer la description de créatures mi-bêtes mi-hommes qui prouve les progrès accomplis par l'humanité depuis ses débuts obscurs. L'ouvrage analyse quatre modalités du primitivisme de la Renaissance : les appropriations de l'anthropologie lucrétienne dans la poésie néo-latine du Quattrocento ; la sécularisation des descriptions des origines et les diverses déclinaisons des âges de l'humanité dans l'écriture historique ; l'usage des mythes des genèses comme fondement des savoirs dans les traités moraux et politiques ; enfin, l'invention, spécifiquement italienne, d'un bon sauvage européen, issue de l'observation des peuples du Nord.
S'identifier pour envoyer des commentaires.