Souviens-toi des monstres
EAN13
9782373050547
ISBN
978-2-37305-054-7
Éditeur
Forges de Vulcain
Date de publication
Dimensions
24 x 16 x 3 cm
Poids
647 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Souviens-toi des monstres

De

Forges de Vulcain

Offres

L’histoire : Nous sommes en Italie. Dans une Italie fantastique, pleine d’anarchistes, d’assassins, de femmes rebelles, de prêtres défroqués, de diables athées et d’animaux plus ou moins domestiques. Raphaël et Gabriel naissent dans une famille de marins et de contrebandiers. Ils sont siamois. Bien que monstrueux, ils ont un don magique. Leur chant leur permet de tordre la réalité, d’accomplir des miracles, de réveiller des êtres issus du domaine des morts. Leur destin : être les derniers témoins d’un monde effervescent et picaresque, qui est amené à disparaître. Un monde de monstres.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
29 mai 2019

Fantastique et plus

Ce livre est étonnant : fantastique, il fait son classique en forçant la comparaison avec l’Enfer de Dante, rien de moins. Pour nos contemporains, il peut faire penser au « Monde selon Garp » de Irving, au « Tambour » ...

Lire la suite

Jean-Luc André D'Asciano
Avec Jean-Luc André D'Asciano
Le , L'&

Ce livre est étonnant : fantastique, il fait son classique en forçant la comparaison avec l’Enfer de Dante, rien de moins. Pour nos contemporains, il peut faire penser au « Monde selon Garp » de Irving, au « Tambour » de Grass ou aux « Météores » de Tournier. L’humour est très contemporain, le style énergique, l’histoire, baroque, et n’hésite pas à emprunter à Pirates des Caraïbes. C’est dire que l’on fait le grand écart, du plus littéraire à la culture pop.
On jubile à suivre l’histoire de frères siamois, ni tout à fait 2, ni tout à fait seuls, qui ont le pouvoir de changer la vie, et même la mort, lorsqu’ils chantent. Entourés de frères pirates peu recommandables, dans un monde où les sirènes existent à côté de meurtriers dignes de jeux vidéo, nous allons vivre leur vie duelle, leur vie de monstres aussi détestés qu’adulés, tour à tour fauteurs de révolutions ou bien rois. C’est une fable qui tient du mythe de la fabrication des héros, inatteignables et faillibles, un conte sombre et lumineux, un livre empli de tous les contraires, qu’on nous dit aussi complémentaires. L’un ne va pas sans l’autre, rien ne va sans l’autre.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Luc André D'Asciano