Un personnage en quête de sublimations
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Le principe de plaisir
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un personnage en quête de sublimations

Gallimard

Le principe de plaisir

Offres

  • AideEAN13 : 9782072849695
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    8.99

  • AideEAN13 : 9782072849701
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    8.99

Autre version disponible

La sublimation – la dérivation des pulsions vers des objets non sexuels,
socialement valorisés – est un concept psychanalytique insatisfaisant : depuis
1905 que Freud l’a décrite, on ne voit clairement ni son mécanisme ni sa
genèse. Le 'personnage' en question est donc d’abord l’auteur, en quête du
concept. Mais c’est aussi, c’est surtout, le Léonard de Freud, le Monsieur
Teste de Valéry, le Richard III de Shakespeare, le Valéry de Pontalis, sans
oublier ces femmes 'à passions élémentaires, enfants de la nature qui refusent
d’échanger le matériel contre le psychique' : autant de personnages vivant
d’une vie intermédiaire, mi-héros de papier, mi-personnes réelles. Mathilde
Girard fragmente ainsi le concept de sublimation en petites quantités –
rencontres, parcours croisés, passions discrètes, dérives nouvelles. Elle en
étudie la survenue, l’activité : quand? de quelle manière? Pourquoi chez l’un
et pas chez l’autre, pourquoi chez ce personnage qui est 'souvent un homme, et
même un homme génial'? 'Dans son génie, il ressemble à l’enfant qu’il était,
qu’il a gardé en lui. Il fait des projets, des croquis d’espaces, des dessins
d’oiseau. Parfois il part dans ses pensées pendant longtemps. Il s’abstrait.
Il s’excepte du monde.' Ce livre est l’histoire d’un personnage passionnel qui
se heurte exemplairement à nos raisons culturelles.
S'identifier pour envoyer des commentaires.