L'Église dans l'État
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Bibliothèque des Histoires
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Église dans l'État

Gallimard

Bibliothèque des Histoires

Offres

  • AideEAN13 : 9782072858796
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    20.99

  • AideEAN13 : 9782072858802
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    20.99

Autre version disponible

Catherine Maire avait consacré un livre qui a fait date, il y a vingt ans, au
jansénisme au XVIIIe siècle, De la cause de Dieu à la cause de la Nation. Elle
élargit ici son enquête à l’ensemble des affaires politico-religieuses qui ont
scandé le siècle, de la bulle Unigenitus (1713) qui condamne le jansénisme et
devient une loi du royaume en 1730 à la Constitution civile du clergé, en
1790, pendant la Révolution. Loin d’apaiser les tensions liées à la tradition
gallicane, en effet, l’affirmation de l’indépendance de la monarchie par
rapport au Saint-Siège à la fin du XVIIe siècle les a réactivées sur de
nouvelles bases. D’où le titre de l’ouvrage L’Église dans l’État, qui souligne
comment l’inclusion est devenue source de divisions. L’auteur ne se contente
pas de passer en revue les grandes controverses qui se sont succédé dans le
sillage de l’affaire de la bulle Unigenitus, autour des biens ecclésiastiques,
des refus de sacrements, de l’état civil des protestants ou de l’expulsion des
jésuites. Elle met en évidence le fil rouge qui relie tous ces épisodes ; elle
dégage les significations de ces querelles passionnées devenues pour nous
inintelligibles ; elle fait ressortir les enjeux de cette recherche d’un
impossible équilibre entre les libertés religieuses et les nécessités
politiques. Elle montre enfin comment ces disputes constituent le terreau où
s’enracine la pensée des philosophes des Lumières. De l’abbé de Saint-Pierre à
d’Holbach, en passant par Montesquieu, Voltaire et Rousseau, la philosophie
prend une nouvelle vie en se liant à l’actualité dont elle naît et se nourrit.
S'identifier pour envoyer des commentaires.