Enfants de la déconstruction, Portrait d'une jeunesse en rupture
Éditeur
Editions Marie B
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Enfants de la déconstruction

Portrait d'une jeunesse en rupture

Editions Marie B

Offres

  • AideEAN13 : 9791093576732
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    9.99

Autre version disponible

**Dans un monde en pleine mutation, dans lequel sont prônés l'individualisme,
la compétition et la surconsommation, comment est-ce que la jeunesse
occidentale peut-elle se reconstruire et bâtir un monde meilleur ?**

La déconstruction marque la fin des grandes idéologies et la naissance d'une
génération face à l'apogée d'un capitalisme libéral insécurisant. Comment la
jeunesse d'aujourd'hui peut-elle relever les défis majeurs du siècle ? De la
déshumanisation d'un monde bientôt dirigé par les algorithmes à l'émergence
inéluctable de la robotisation et de la réalité virtuelle, les auteurs, dans
cet essai sans filtre, analysent les mutations de la jeunesse occidentale. Ils
s'interrogent sur sa relation aux anciens, abordent les questions de la
religion, du rapport à la croyance, la notino d'identité et la place réservée
à la jeunesse dans une société où la compétition exacerbée amène à un
individualisme effrené. Ils abordent le thème de la surconsommation, d'une
certaine vacuité des relations humaines, ainsi que l'apparition de tensions
sociales qui ne manqueront pas de surgir violemment dans notre pays. Les
auteurs définissent trois étapes-clés de la vie de toute enfant de la
déconstruction : **me faire, m'aimer, me battre** , puis, devant une situation
générale pour le moins anxiogène, prônent avec espoir trois remèdes pour
reconstruire : la Terre, la Culture et les Sciences.

**Les auteurs nous offrent un regard synthétique et critique sur plusieurs
dimensions de notre société : religion, politique, consommation, habitudes de
vie... Ils proposent aussi des solutions pour se réinventer et se définir un
nouvel idéal d'humanité.**

EXTRAIT

Traditionnellement, quand un jeune homme s’intéressait à une jeune personne,
il la découvrait, comprenait ce qu’elle aime, l’abordait librement et
rivalisait d’originalité ou de timidité pour la séduire. Dans le cadre d’une
application, la rencontre se cantonne à un format où le physique va prendre
toute la place de l’être. On ne peut croire au coup de foudre d’une photo
Instagram ou tomber en admiration devant la logorrhée d’un tweet. Ce n’est
plus le ton de la voix, la douceur du regard ni les vibrations de la peau qui
permettront de s’aimer, mais un portail numérique, standardisé et identique
contenant six photos de plain-pied. Un programme nous conseille de sourire,
d’être avec des amis ou de ne pas mettre trop d’animaux.

À PROPOS DES AUTEURS

**Paul Melun** grandit à Bordeaux son père est agriculteur biologique et sa
mère orthoptiste. Durant ses études secondaires, il découvrira l’engagement
politique en prenant la tête de la contestation de la réforme des retraites de
2010 dans son lycée. Admis à Sciences Po Bordeaux, il concrétise ses désirs
d’engagement en prenant la présidence de l’UNEF, syndicat étudiant. Durant ces
années, il se rapproche de la politique en conseillant plusieurs élus. Diplômé
de Sciences Po, Paul rejoint l’ESSEC afin d’y compléter sa formation et
d’engager une carrière dans le secteur privé. Désormais Consultant en
stratégie à KPMG, il est en parallèle membre du bureau du club D12 à Paris.

**Jérémie Cornet** grandit à Paris dans une éducation catholique. Il suivra
une éducation secondaire à la campagne, en Charente (Angoulême) et sera
interne au Lycée du Futuroscope. Après une classe préparatoire littéraire au
Lycée Clémenceau de Nantes il rejoint Sciences Po Bordeaux pour se spécialiser
en Affaires Publiques. Enfin, il termine ses études au programme Grande École
de l’ESSEC avec une spécialisation en Big Data. Féru de technologie, il est
employé chez IBM en Conseil en Stratégie Blockchain et Intelligence
Artificielle il a aussi été membre et président de plusieurs associations et
fondateur d’une entreprise sur le marché de l’art.
S'identifier pour envoyer des commentaires.