Comédies françaises, Roman
EAN13
9782072796982
ISBN
978-2-07-279698-2
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
480
Dimensions
20,5 x 14 x 3,2 cm
Poids
466 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Comédies françaises

Roman

De

Gallimard

Blanche

Offres

Autre version disponible

Fasciné par les arcanes du réel, Dimitri, jeune reporter de vingt-sept ans, mène sa vie comme ses missions : en permanence à la recherche de rencontres et d’instants qu’il voudrait décisifs. Un jour, il se lance dans une enquête sur la naissance d’Internet, intrigué qu’un ingénieur français, inventeur du système de transmission de données qui est à la base de la révolution numérique, ait été brusquement interrompu dans ses recherches par les pouvoirs publics en 1974. Les investigations de Dimitri l’orientent rapidement vers un puissant industriel dont le brillant et sarcastique portrait qu’il en fait met au jour une «certaine France» et le pouvoir des lobbies.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

Conseillé par (Libraire)
21 août 2020

Il y a eu un monde sans internet...

... mais il y avait, en France, l'incroyable Minitel. Les moins de 20 ans n'imaginent pas que les salons français étaient tous équipés de cette petite télé à clavier, où les images en noir et blanc s'affichaient pixel par pixel, ...

Lire la suite

avec son livre "Comédies françaises", opération parrainée par Sylvain Tesson
Avec Eric Reinhardt
Le , L'&

C’est dans les librairies que j’ai fait mes plus beaux voyages.
Les livres sont nos fenêtres : on les ouvre pour prendre l’air.
Fermer les librairies c’est confiner le rêve, la poésie et l’imaginaire.
La lecture ce bon virus !
SYLVAIN TESSON

Puisque les livres sont des bateaux , des bateaux vers l’inconnu , des bateaux vers le possible, des bateaux pour s’agrandir , des bateaux pour s’émerveiller mais aussi pour alerter , des bateaux pour dénoncer , des bateaux pour oser plus , et d’abord oser aimer , les librairies sont des ports . Des ports où tous ces bateaux attendent de nous emporter au loin , c’est à dire au plus près de nous-mêmes .
Alors ouvrez les maisons des livres !
Ouvrez les ports du possible !
Sans ses bateaux , sans ces livres , l’Océan se sent seul .
Et l’Océan , c’est la vie .
Et la vie , c’est le seul rempart contre la haine .
Rouvrez les librairies , rouvrez la vie .
ERIK ORSENNA

Alors, sans ouvrir et en respectant les gestes barrières, Eric Reinhardt nous fait l'amitié de nous rallumer, parce que tout n'est pas triste, parce qu'il devait venir le 30 octobre, parce qu'il nous aime bien et que c'est très réciproque.

Il sera à l'entrée de la librairie, samedi, à notre guichet, de 11h à 13h. il vous proposera une dédicace (et son plus beau sourire) pour ce moment très spécial.

SURTOUT, RESERVEZ SON LIVRE AVANT SAMEDI !

"Comédies françaises", aux éditions Gallimard
Il y a eu un monde sans internet...
... mais il y avait, en France, l'incroyable Minitel. Les moins de 20 ans n'imaginent pas que les salons français étaient tous équipés de cette petite télé à clavier, où les images en noir et blanc s'affichaient pixel par pixel, mais qui supplantait déjà l'annuaire en papier... C'est pourtant en France qu'à cette même époque on inventa la technique qui ouvrit la voie à internet. Ce rendez-vous a été manqué parce qu'en France, il y avait des idées et il y avait aussi des lobbies industriels qui investissaient ailleurs beaucoup d'argent, et invitaient le personnel politique à aller dans leur sens.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Eric Reinhardt