La vie comme un livre, Mémoires d'un éditeur engagé
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Collection
Document
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La vie comme un livre

Mémoires d'un éditeur engagé

Philippe Rey

Document

Offres

  • AideEAN13 : 9782848768311
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    15.99

Autre version disponible

Au départ de ce livre, le désir de rendre compte de la passion qui animait les Éditions du Seuil à la fin des années soixante-dix, lorsque le jeune homme de vingt-sept ans se présenta à la grille du 27, rue Jacob.

L’enfant de Mai 68 y apprendrait le métier. Quitterait sa maison de cœur en 1992 pour rejoindre le patron de Fayard, dans l’ardeur d’une amitié bientôt soufflée par la violence d’une certaine controverse. Se confronterait ensuite, chez Albin Michel, au secret du commerce des livres. Reviendrait au Seuil trois ans plus tard, invité par son nouveau propriétaire à remettre à flot un bateau à la dérive. Sous sa direction, la maison reprendrait son rang.

Relatée sur le mode épique, cette traversée par gros temps de l’édition française fera date pour la façon si personnelle qu’a son auteur d’entrouvrir les portes d’un monde hanté par le secret, d’inviter le lecteur à comprendre l’enjeu des joutes intellectuelles et à revivre les crises et les scandales auxquels il a lui-même été confronté. S’attachant à saisir par le portrait la personnalité des éditeurs qu’il a côtoyés, des écrivains devenus ses amis, des grandes figures intellectuelles dont il aura été l’éditeur, Olivier Bétourné prend manifestement autant de plaisir à évoquer ses années de formation qu’à mettre son expérience d’éditeur en scène, révélations à la clé, sans rien cacher des échecs et des insuffisances. Comme une invitation à poursuivre le combat, au nom d’une certaine idée de l’édition et de la culture.

« À ceux qui doutent encore que l’édition soit un sport de combat, on ne saurait trop recommander la lecture de "La vie comme un livre". »
L'Express

« Olivier Bétourné a documenté toute sa carrière : dans trois cents boîtes, il a conservé et classé les rapports de lecture, les comptes rendus de comités, ses agendas, sa correspondance avec les auteurs, des manuscrits retravaillés, des programmes de parutions et des verbatim germanopratins. Si cette profession est volontiers oublieuse, lui se souvient comme on rassemble des dossiers pour un procès. On ne compte plus, ici, les litiges qu’il a négociés, les altercations dans lesquelles il a été embarqué, les scandales dont il a été le témoin, les accusations dont il a dû répondre. A l’en croire, éditer, ce n’est pas se reposer, c’est guerroyer. »
L'Obs

« A la fois idéaliste et pragmatique, l’ancien PDG de la maison d’édition, passé par Fayard et Albin Michel, détaille dans ses mémoires quarante ans de métier, entre collections de sciences humaine, amitiés littéraires et cohabitations houleuses. »
Libération
S'identifier pour envoyer des commentaires.