Prenez de l'avance! A l'approche des fêtes de fin d'année, les délais d'approvisionnement s'allongent et impactent nos délais de livraison. Privilégiez les ouvrages en stock (point vert) et n'hésitez pas à nous contacter pour tout autre ouvrage à commander (point orange).

Bonnes fêtes à tous!

 

Le livre de raison d’Antoine Peint, fin du XVIe siècle
Éditeur
Presses Universitaires de Provence
Date de publication
Collection
Le temps de l’histoire
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le livre de raison d’Antoine Peint

fin du XVIe siècle

Presses Universitaires de Provence

Le temps de l’histoire

Offres

  • Aide EAN13 : 9791036577451
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

Cet ouvrage présente le manuscrit écrit par un marchand arlésien dans le
dernier tiers du XVIe siècle. Homme de condition relativement modeste, issu du
monde agricole, probablement la frange haute qui s’est hissée vers la
boutique, il entreprend de laisser ce qu’il intitule un « Livre de memoyres
pour moy Anthoine Peinct » dont les premières notices remontent à 1569. Ce
livre rappelle certains événements et laisse la trace d’affaires passées
jugées importantes, mais c’est essentiellement un livre de comptes dans lequel
se mêlent des événements familiaux, naturels ou politiques qui frappent les
esprits. Écrit en pleine période de la Ligue qui secoue sévèrement la ville
d’Arles, il fournit l’occasion à son lecteur de prendre la mesure de la
croissance des activités du marchand Antoine Peint, majoritairement des prêts,
et de cerner ses réseaux de sociabilité. Ce document, croisé avec d’autres
sources (registres paroissiaux, délibérations communales, registres fiscaux et
notariaux), donne le moyen de percevoir la stratégie d’ascension sociale que
cet homme met en œuvre dans le contexte politique de la période et d’en
découvrir l’efficacité puisqu’il accède au statut de bourgeois et que, peu
après sa disparition, son fils aîné accèdera à la noblesse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.