Immersion - Rencontre des mondes atlantique et pacifique
EAN13
9782359252361
ISBN
978-2-35925-236-1
Éditeur
Empêcheurs de penser en rond
Date de publication
Collection
EMPECH PENSER (1)
Nombre de pages
296
Dimensions
20,8 x 14,4 x 2,8 cm
Poids
364 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Immersion - Rencontre des mondes atlantique et pacifique

De

Empêcheurs de penser en rond

Empech Penser

Offres

Autre version disponible

Les Occidentaux ont toujours considéré qu'il était normal d'avoir peur de l'océan, de vouloir le dominer et d'exploiter inconsidérément ses ressources par le recours à la technique : navires, instruments de navigation, cartes. Nous avons longtemps cru qu'il n'existait pas d'autres rapports possibles à la mer et que notre approche matérialiste était universelle. Or, l'exploration du Pacifique va tout changer.Quand les premiers explorateurs occidentaux sont arrivés dans les îles du Pacifique, ils ne pouvaient pas comprendre comment les " natifs " s'étaient déplacés sur des milliers de kilomètres, d'îles en îles, sans aucune médiation technologique comparable aux leurs. L'espace objectif des cartes modernes ne correspondait pas à la perception spatiale qui était la leur. La distance n'était pas pour eux une donnée stable. D'où une " cartographie sensorielle " où les repères sont les bancs de poissons, les volées d'oiseaux, le bois flotté, les mouvements des vagues, le ciel, etc. Un groupement de requins, des poissons volants, des méduses, des marsouins, des oiseaux, la couleur de l'eau étaient autant d'indices qui permettaient de se situer. C'est cette perspective pacifique qu'Hélène Artaud nous fait découvrir.Cette rencontre a-t-elle provoqué chez les Occidentaux un tournant écologique ? Si la rencontre avec le Pacifique a pu changer la perception occidentale de l'océan au point d'en faire ce milieu intime, vulnérable et sensible, l'anthropologue interroge la profondeur de ce changement. Le " tournant " océanique des Modernes est peut-être moins l'annonce d'une rupture que l'indice d'une continuité...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...