Le pont et la ville, Une histoire d'amour planétaire
EAN13
9782859784645
ISBN
978-2-85978-464-5
Éditeur
Presses de l'École Nationale des Ponts et Chaussées
Date de publication
Collection
LIVRES PONTS ET
Nombre de pages
389
Dimensions
28 x 21 x 2 cm
Poids
1618 g
Langue
français
Code dewey
271.302
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le pont et la ville

Une histoire d'amour planétaire

De

Presses de l'École Nationale des Ponts et Chaussées

Livres Ponts Et

Offres

Lieux de rencontre et d'échange, les ponts ont joué un rôle majeur dans l'urbanisation de notre planète. A travers l'histoire de vingt-quatre villes, Le Pont et la Ville explique comment ces ouvrages d'art ont influencé le développement urbain sur tous les continents. Les agglomérations les plus fascinantes d'Europe (Paris, Rome, Istanbul, Saint-Pétersbourg, Prague, Londres) possèdent toutes des ponts fantastiques. La même corrélation peut être mise en évidence en Amérique du Nord (New York, San Francisco) et dans les autres régions du monde. En outre les ponts les plus fameux ont presque toujours été édifiés à un tournant dans l'histoire de leurs villes hôtes.On peut affirmer que "le pont fait la ville" parce que, dans l'Histoire, la ville prend souvent une nouvelle dimension quand son "grand" pont est inauguré. Cela fut vrai de Prague et Florence au XIVe siècle, de Mostar et Venise au XVIe siècle, de Paris et Ispahan au XVIIe siècle, de New York, Londres et Saint-Pétersbourg au XIXe siècle et de Sydney, San Francisco et Shanghai au XXe siècle.Les ponts sont des ouvrages fondateurs, les boutonnières et les lacets du tissu urbain, les signatures de l'espace bâti. En tant qu'objets architecturaux, ils reflètent directement les progrès techniques et les valeurs esthétiques de leur temps et le contexte socioculturel de leur construction. Le Pont et la Ville raconte et illustre une histoire d'amour à la fois séculaire et planétaire, de Rome et son pont Saint-Ange (134) à Shanghai et son pont Nanpu (1991), en passant par Paris et son Pont-Neuf (1607), et New York et son Brooklyn Bridge (1883).
S'identifier pour envoyer des commentaires.