Anthropologie économique des Gouro de Côte d’Ivoire, De l’économie de subsistance à l’agriculture commerciale
Éditeur
Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales
Date de publication
Collection
Les ré-impressions
Langue
français
Code dewey
306.309
Fiches UNIMARC
S'identifier

Anthropologie économique des Gouro de Côte d’Ivoire

De l’économie de subsistance à l’agriculture commerciale

Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales

Les ré-impressions

Offres

  • AideEAN13 : 9782713225574
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    34.99

Autre version disponible

On appelle Gouro les populations patrilinéaires et segmentaires installées le
long de la branche ouest du V baoulé, populations qui, comme la plupart de
celles situées dans la zone forestière, procèdent à la reconversion de leur
agriculture vivrière en une agriculture de profit. À partir de ce cas
désormais classique, l'auteur s'attache à montrer comment les rapports sociaux
noués autrefois dans le cadre d'une économie d'autosubsistance, après s'être
étendus à des ensembles territoriaux débordant la cellule domestique,
s'altèrent 1 j ou disparaissent aux contacts successifs des peuples marchands
de la savane, de la société coloniale, puis de l'économie de profit. L'unité
organique de ces différents systèmes qui s'interpénètrent, s'alimentent et se
détruisent mutuellement, l'incompatibilité des rapports sociaux associés à
chacun d'eux et leur coexistence apparaissent à travers une étude fondée sur
l'observation de six communautés villageoises, la collecte des traditions
d'origine de plus de cent familles et le dépouillement des archives locales de
ta colonisation. L'ouvrage comprend huit cartes hors-texte au format 48 x 48
cm. « La publication de l'Anthropologie économique des Gouro de Meillassoux
pourrait bien, marquer un tournant dans l'histoire de l'anthropologie. [...]
pour la première fois, un chercheur rompu aux concepts et aux méthodes de
l'anthropologie traditionnelle applique à une société « primitive » concrète
les catégories du matérialisme historique. [...] le mérite de Cl. Meillassoux
est d'avoir dépassé le stade des projets et des programmes et d'avoir tenté
d'éprouver sur le terrain la fécondité de ces principes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.