Rainbows End
EAN13
9782221108468
ISBN
978-2-221-10846-8
Éditeur
Robert Laffont
Date de publication
Collection
Ailleurs et demain. La bibliothèque
Nombre de pages
480
Dimensions
21 x 14 x 3 cm
Poids
477 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
848
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
La Californie, au milieu du XXIe siècle. L'informatique et le cyberespace sont partout même si l'ordinateur, en tant qu'objet, a pratiquement disparu. Ils se sont glissés dans les vêtements, dans des sortes de lentilles de contact. Chacun a accès à toutes les informations du monde, peut visualiser les endroits les plus éloignés, s'y transporter sous forme d'avatars plus ou moins élaborés, entrer en contact avec qui que ce soit, le tout sous forme d'images, de sons, d'illusions parfaitement constituées. Le virtuel est le réel. Le réel est virtuel. Évidemment, la culture de l'écrit tend à disparaître. La vie privée aussi. Et cette circulation de l'information de toute nature a profondément transformé les mœurs politiques et les pratiques des services gouvernementaux de renseignements et d'action. Des officines discrètes se sont multipliées qui proposent leurs services au plus offrant. La plus étrange : celle du Lapin. Rainbows End est une maison de retraite. Robert Gu, grâce à un traitement de pointe, a été sauvé de la maladie d'Alzheimer. Il était le plus grand poète américain, mais aussi un humain si détestable que son épouse Lena a préféré non seulement divorcer mais encore se faire passer pour morte. Gu, l'homme des mots, qui a recouvré l'essentiel de ses facultés intellectuelles et un corps de jeune homme, doit réapprendre non seulement ce qu'il a pu oublier, mais tout un monde nouveau qui a évolué à la vitesse de la lumière. Il prend le chemin de l'University of California dans l'espoir d'y trouver de vrais livres en papier. Or celle-ci est en voie de connaître une révolution : la numérisation globale de l'imprimé, qui passe par la destruction complète et définitive de tous les documents. Les étudiants se révoltent, et Robert Gu devient leur héros symbolique. Dans le même temps, les services de renseignements ultrasecrets des Grandes Puissances s'inquiètent. Une recherche en cours dans un laboratoire pourrait conduire à la mise au point d'un procédé de contrôle des esprits. Alfred Vaz, l'un des responsables occultes de ces services, veut sauver le monde des périls croissants qui le guettent en mettant la main sur ce procédé. En régnant sur les esprits, il instaurera l'ère de la paix. Il recourt alors aux services du Lapin pour pénétrer dans le laboratoire. Or la belle-fille de Robert Gu est l'une des meilleures spécialistes de la synthèse du renseignement. Et qui le Lapin représente-t-il vraiment ?... Ces intrigues entrecroisées proposent un tableau aussi réaliste qu'extraordinaire d'un futur possible.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Patrick Dusoulier
Plus d'informations sur Vernor Vinge