Elizabeth P.

Dernier commentaire

Le Pays des autres
27 juillet 2020

En 1944 à Mulhouse, Mathilde épouse Amine. Ils partent au Maroc dans une ferme isolée.
Ils auront deux enfants.
Dix ans plus tard, des affrontements violents opposent Marocains et Français.
Entre Mathilde et Amine, s’il y a bien des différends, il y a aussi beaucoup d’amour et d’admiration.
Mathilde est une femme forte, déterminée.
Amine est obstinément courageux et volontaire.
J’ai eu le sentiment de vivre un moment au Maroc avec eux.
C‘est vraiment un très beau roman.
Tous les sentiments sont parfaitement rendus.
L’atmosphère évolue au gré des évènements.
L’écriture est simple et belle.
C’est une belle démonstration des ravages du racisme.
Pour nombre de personnes amenées à s’exiler pour une raison ou une autre, il arrive un moment où il est bien difficile de savoir où se sentir dans son pays.
Je ne sais pas quelle réticence incompréhensible ne me poussait pas vers ce livre.
Comme quoi il faut se méfier de ses préjugés.