Rencontres

Aujourd'hui

Du au , L'&

Agendas, stylos, cahiers, enveloppes, chemises, crayons de couleur, ramettes de papier, contrats de location... Désormais, vous pouvez acheter vos articles de papeterie à l'Esperluète. Et s'il manque des choses, nous avons la possibilité de commander les articles manquants.

Plus d'informations

vernissage le vendredi 3 septembre 18h
Du au , L'&

Péné­trer au vif de la mémoire

De plus en plus, et par effet de sur­face de ses pho­to­gra­phies, Fré­dé­rique Lon­grée s’enfonce dans les laby­rinthes de l’être pour leur don­ner corps. Existe tout un tra­vail de méta­mor­phose et de jaillis­se­ment.
L’angoisse y rode. La femme y reste mar­quée par dif­fé­rents stig­mates que l’artiste scénarise.

Chacune veut s’arracher à elle-même. Mais res­tent les symp­tômes d’un tra­vail du temps pro­pices à cer­tains acca­ble­ments.
Tou­te­fois, Fré­dé­rique Lon­grée atteste de la part inalié­nable des res­sources inté­rieures. Elle y émet la force de sur­mon­ter la dou­leur vers le sens d’un accomplissement.

L’artiste fait péné­trer au vif de la mémoire, là où résiste un soleil dans les ténèbres. C’est une manière de mon­trer les amarres qui retiennent pour espé­rer qu’elles soient rem­pla­cées par celle de pro­phé­ties qui per­mettent d’échapper aux lieux où des chiens aboient.
Refu­sant d’exister à temps par­tiel, de telles femmes luttent là où les épines mais aussi les volutes de la créa­tion peuvent leur per­mettre une cer­taine ascension.

Peut poindre un soup­çon d’éternité d’une peau où pour­rait se tatouer encore une fièvre de jeu­nesse et d’outrance qui n’amputerait plus les femmes de leur odyssée.

jean-paul gavard-perret

Fré­dé­rique Lon­grée, Pho­to­mon­tages, Librai­rie L’Esperluète, Chartres, du 4 au 29 sep­tembres 2021.

Plus d'informations

MADEMOISELLE
Le , L'&

Une nouvelle de Bertrand Maréchaux

illustrations de BABU.

Mademoiselle Berthe Beunier est fille d'agriculteurs. Elle vit avec ses trois sœurs dans l'ombre de parents jalousement protecteurs. À la ferme, on ne fait pas n'importe quoi.

On ne vit pas avec n'importe qui. Alors que les sœurs, encouragées avec fermeté, s'engagent dans le mariage, Mademoiselle va, en ville, seule, exercer un métier.

Inédite, cette situation lui ouvrira de façon inattendue les portes de la liberté.

Mais est-il si simple de tout bousculer lorsque l'audace de vivre vient si tard ?

Le regard tendre, l'œil rigolard, BABU peint ses semblables comme Lautrec, mais aussi les dénonce comme Goya.

Saint-Cyr a conduit l'auteur au Tchad dans une équipée équestre, chez les parachutistes zaïrois, à Beyrouth,

puis dans le corps préfectoral, de Bastia à l'Orne…

Plus d'informations

À venir

Tous les événements

GUY CODA
Le , L'&

Deux douaniers tentent vainement d’ouvrir la valise vide d’un voyageur bien énigmatique…
Un peintre rassemble les morceaux épars d’une vie tiraillée entre création et sociabilité…
Un poisson qui n'aime pas l'eau est passionnément amoureux d’une oiselle…

« Bagage à main », « Puzzle », « Poisson volant », trois pièces de théâtre que l’auteur, Guy Coda, sera heureux de vous présenter lors d’une séance de dédicaces le vendredi 01 octobre à l’Esperluete à partir de 17h30.
Au cours de cette séance, les comédiens (Sylvie Garel, Prune Sato-Caris, David Caris) joueront un extrait de « bagage à main », pièce qui est en cours de montage et sera présentée bientôt au public en région chartraine.


Son empire
Le , L'&

Il la kidnappe. Comme un tour de magie. Je perds ma mère. J'ai sept ans.Il faut voir comment ça se passe. Le déroulement. Heure par heure. C'est intense. Ma mère est pourtant sur des rails. Je me la rappelle très bien à ce moment-là, qui trace, voûtée parfois, toujours à la besogne, comme une machine en quelque sorte. Et soudain, le choc. Il l'expédie ailleurs. Il la prend, il la vide, il se met dedans et il ne ressort jamais."Une femme rencontre un homme qui prétend l'aimer. Sa fille observe, impuissante, la prise de pouvoir progressive de cet homme jaloux, menteur, obsessionnel, voleur et paranoïaque, sur l'esprit de sa mère subjuguée.Dans ce roman inquiétant, à l'humour glacial, Claire Castillon excelle à disséquer les contradictions de la femme et la perversité de l'homme qui la manipule, tenant le lecteur sous le regard ambivalent de la fillette, témoin de l'effondrement de sa mère.


Le , L'&

Séance de lecture signée pour les tout-petits, animée par Mégane de l'Académie Sol à Sol.

Sur réservation par mail: lesperluete.jeunesse@gmail.com ou par téléphone au 02.37.21.17.17, places limitées.

Événements passés

Archives

Aux quatre coins de l'Eure et Loir
Avec Philippe Lipchitz
Le , L'&

Une Collection

Au fil des ans, j’ai été amené à écrire de nombreux textes autour, pour, dans des monuments euréliens. Il s’agissait souvent de commandes.
Fidèle à mon principe intangible comme quoi la fiction conduit à la connaissance, ces textes ont toujours revêtu les auspices de la rêverie, la promenade, l’imagination libérée.
Et puis un jour, l’envie m’est venue de regrouper à fins de publication les fruits de mes vagabondages.

Premier volume

Le château de Maintenon. Nous y retrouverons - comment faire autrement ? - les ombres du roi soleil et de son épouse morganatique. Mais également Vauban, Le Nôtre, Charles X et sa descendance. Sans oublier quelques descendants de l’Illustre famille de Noailles.

Deuxième volume

On ne trouvera pas ici une Histoire du Maquis de Plainville. Ce n’est pas la vocation de cette Collection qui revendique, haut et fort, les droits imprescriptibles de l’Imagination, qui célèbre les pouvoirs de la Fiction. Il s’agit ici de rêver ces jeunes gens qui se sont battus et selon la formule consacrée ont sauvé l’honneur de la France. On pourra suivre l’itinéraire de quelques-uns d’entre eux, inventés comme il se doit, mais qui ressemblent tant à certains jeunes gens de ce temps-là. Soucieux d’explorer les formes les plus variées, ce livre est une déclamation.

Troisième volume

La Ferté Vidame. Notre pari consistant à renouveler la formule pour chaque opus, nous avons choisi de raconter une histoire d’aujourd’hui pour nous promener dans ce vaste parc. Au fil de nos visites, couvrant les quatre saisons de l’année, nous dévidons l’histoire du lieu. Au fil des pages nous croiserons les ombres de duc de Saint-Simon, du marquis de Laborde, de Louis Philippe I er et d’autres encore, moins connus.

Quatrième volume

Un livre qui se présente en deux parties distinctes, même si toutes deux se rapportent au même territoire. Plus resserré encore que le dunois : Cloyes-sur-le-Loir et sa proche « banlieue » Montigny-le-Gannelon.

Tout d’abord, ce qui reste pour une bonne part énigmatique. Cette croisade des enfants qui serait partie de Cloyes au printemps 1212. Beaucoup d’obscurités où la Légende le dispute à l’Histoire.

Ensuite, un hommage rendu à ce que l’on appelle la Résistance civile en France sous l’Occupation. Plus particulièrement à ceux qui apportèrent aide et assistance aux enfants juifs victimes de la folie raciste des Nazis et de leurs complices de Vichy. A partir de faits réels, la fiction exerce ici ses droits imprescriptibles.

L’enfance serait le fil rouge de ce livre.

L’auteur

Philippe Lipchitz, comédien, résidant en Eure et Loir depuis de trop nombreuses années pour qu’on se donne l’inutile peine de les compter, se définit volontiers comme artiste ancré dans un territoire, ce qui n’est pas la même chose que le Terroir. Comme il est écrit plus haut : au fil des ans, il a été amené à écrire de nombreux textes autour / pour, dans / des monuments euréliens.


Claire Andrieu
Avec Claire Andrieu
Le , L'&

MERCI DE PREVOIR VOTRE PASSE SANITAIRE


Festival littéraire Extra !
Le , L'&

" La nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles..."

Charles Baudelaire, Correspondances in Les fleurs du mal

Ces correspondances ouvriront le bal d'une nouvelle journée internationale de poésie, placée sous le signe
de Charles Baudelaire, dont nous commémorons le bicentenaire de la naissance. Une manifestation à l'initiative du Centre Pompidou et du Festival littéraire Extra ! En partenariat, entre autres, avec le magazine Télérama.

Autour de lectures, d'écritures, de musiques, Nicolas Gruszkiewicz présentera un poète avant-gardiste, dont le verbe, toujours en exil, court encore chez nos contemporains.

N. G. pour l'&

Rencontre en partenariat avec le Centre Pompidou.

VEUILLEZ VOUS MUNIR DE VOTRE PASSE SANITAIRE POUR LA RENCONTRE, MERCI.

Veuillez réserver vos places par sms au : 06-52-92-00-35

Facebook - https://www.facebook.com/centrepompidou.fr
Twitter - https://twitter.com/centrepompidou
Instagram - https://www.instagram.com/centrepompidou/