Événements à la librairie - Prochainement

Ajouter à mon calendrier
Du au , L'&

Agendas, stylos, cahiers, enveloppes, chemises, crayons de couleur, ramettes de papier, contrats de location... Désormais, vous pouvez acheter vos articles de papeterie à l'Esperluète. Et s'il manque des choses, nous avons la possibilité de commander les articles manquants.


vernissage le vendredi 3 septembre 18h
Ajouter à mon calendrier
Du au , L'&

Péné­trer au vif de la mémoire

De plus en plus, et par effet de sur­face de ses pho­to­gra­phies, Fré­dé­rique Lon­grée s’enfonce dans les laby­rinthes de l’être pour leur don­ner corps. Existe tout un tra­vail de méta­mor­phose et de jaillis­se­ment.
L’angoisse y rode. La femme y reste mar­quée par dif­fé­rents stig­mates que l’artiste scénarise.

Chacune veut s’arracher à elle-même. Mais res­tent les symp­tômes d’un tra­vail du temps pro­pices à cer­tains acca­ble­ments.
Tou­te­fois, Fré­dé­rique Lon­grée atteste de la part inalié­nable des res­sources inté­rieures. Elle y émet la force de sur­mon­ter la dou­leur vers le sens d’un accomplissement.

L’artiste fait péné­trer au vif de la mémoire, là où résiste un soleil dans les ténèbres. C’est une manière de mon­trer les amarres qui retiennent pour espé­rer qu’elles soient rem­pla­cées par celle de pro­phé­ties qui per­mettent d’échapper aux lieux où des chiens aboient.
Refu­sant d’exister à temps par­tiel, de telles femmes luttent là où les épines mais aussi les volutes de la créa­tion peuvent leur per­mettre une cer­taine ascension.

Peut poindre un soup­çon d’éternité d’une peau où pour­rait se tatouer encore une fièvre de jeu­nesse et d’outrance qui n’amputerait plus les femmes de leur odyssée.

jean-paul gavard-perret

Fré­dé­rique Lon­grée, Pho­to­mon­tages, Librai­rie L’Esperluète, Chartres, du 4 au 29 sep­tembres 2021.


GUY CODA
Ajouter à mon calendrier
Le , L'&

Deux douaniers tentent vainement d’ouvrir la valise vide d’un voyageur bien énigmatique…
Un peintre rassemble les morceaux épars d’une vie tiraillée entre création et sociabilité…
Un poisson qui n'aime pas l'eau est passionnément amoureux d’une oiselle…

« Bagage à main », « Puzzle », « Poisson volant », trois pièces de théâtre que l’auteur, Guy Coda, sera heureux de vous présenter lors d’une séance de dédicaces le vendredi 01 octobre à l’Esperluete à partir de 17h30.
Au cours de cette séance, les comédiens (Sylvie Garel, Prune Sato-Caris, David Caris) joueront un extrait de « bagage à main », pièce qui est en cours de montage et sera présentée bientôt au public en région chartraine.


Son empire
Ajouter à mon calendrier
Le , L'&

Il la kidnappe. Comme un tour de magie. Je perds ma mère. J'ai sept ans.Il faut voir comment ça se passe. Le déroulement. Heure par heure. C'est intense. Ma mère est pourtant sur des rails. Je me la rappelle très bien à ce moment-là, qui trace, voûtée parfois, toujours à la besogne, comme une machine en quelque sorte. Et soudain, le choc. Il l'expédie ailleurs. Il la prend, il la vide, il se met dedans et il ne ressort jamais."Une femme rencontre un homme qui prétend l'aimer. Sa fille observe, impuissante, la prise de pouvoir progressive de cet homme jaloux, menteur, obsessionnel, voleur et paranoïaque, sur l'esprit de sa mère subjuguée.Dans ce roman inquiétant, à l'humour glacial, Claire Castillon excelle à disséquer les contradictions de la femme et la perversité de l'homme qui la manipule, tenant le lecteur sous le regard ambivalent de la fillette, témoin de l'effondrement de sa mère.


Ajouter à mon calendrier
Le , L'&

Séance de lecture signée pour les tout-petits, animée par Mégane de l'Académie Sol à Sol.

Sur réservation par mail: lesperluete.jeunesse@gmail.com ou par téléphone au 02.37.21.17.17, places limitées.

Archives