Événements à la librairie - À Venir

 < 1234 > 
Martine Dereï

Martine Dereï

Récital

vendredi 23 juin 2017 à 20h30, L'&

Martine Dereï nous proposera d'écouter de la musique Renaissance, en passant par le baroque, pour nous emmener jusqu'au XIXème.

En savoir plus

Le tour de France de la corruption - REPORTE

Le tour de France de la corruption - REPORTE

Jacques Duplessy et Guillaume de Morant

vendredi 30 juin 2017 à 15h00, L'&

« Que les stars de la corruption nous pardonnent, nous avons volontairement ignoré leur cas. Des millions dans les poches ? La fuite des capitaux vers les paradis fiscaux ? Ce n’est pas notre sujet. Ce qui nous a passionnés, c’est la corruption ordinaire. La corruption de tous les jours, celle que l’on subit mais que l’on ne voit pas. C’est l’élu qui en croque, le chef d’entreprise qui arrose, l'agent public qui favorise les amis. C’est la France des passe-droits et des pots-de-vin, celle des petits arrangements et de l’enveloppe discrètement exigée. »

Jacques Duplessy et Guillaume de Morant, journalistes d'investigation aguerris ont parcouru les routes de France, de Clamart à Nancy, de Strasbourg à Dijon. Ils se sont arrêtés dans les grandes villes comme dans les petits villages, ont questionné les prévenus, les mis en examen, mais aussi les lanceurs d'alerte, les juges, les avocats et les policiers. Dans cette comédie humaine d’un genre nouveau, on retrouve un maire véreux qui collectionne les œuvres d’art aux frais du contribuable, des parents qui se sont jurés de ruiner leur fils, un huissier de justice fraudeur, un patron qui protège sa maitresse et bien d’autres encore…

Mais parfois, la corruption paye, et la morale n’est pas toujours au bout de l’histoire...

En savoir plus

Christian OSTER

Christian OSTER

La vie automatique

samedi 01 juillet 2017 à 18h30, L'&


REPORTE A UNE DATE ULTERIEURE

De l'humour et une profondeur qui se révèle peu à peu. À la fois le même Oster que celui qui nous a déjà régalé et quelque chose de différent, sur l'acteur et la métaphore de la vie, du jeu, de notre toujours si faible correspondance à nous même et de l'identité qui n'est jamais que le regard de l'autre. Ou alors cette image dans le miroir qui peut parfois sembler vacillante, étrangement familière.

En savoir plus

 < 1234 >