Corto Maltese - Tome 13 - Sous le soleil de minuit
par (Libraire)
2 octobre 2015

Le retour réussi de Corto Maltese.

Cette semaine est sorti « Sous le soleil de minuit », la reprise de la série Corto Maltese par Juan Diaz Canales et Rubén Pellejero.

Je suis un fan inconditionnel de Pratt et j’étais plus que réticent à l’idée d’une reprise des aventures de Corto Maltese. Mais il faut bien l’avouer ce nouvel album est une vraie réussite. Le charme opère dès la première page.

Il faut dire que les auteurs connaissent le sujet. « Sous le soleil de minuit » s’ouvre sur une discussion entre Corto et Ras’ qui nous plonge tout de suite dans l’ambiance.

Pour ses nouvelles aventures, Corto décide de rejoindre son ami Jack London. Celui-ci n’est pas présent au rendez-vous. Il laisse cependant une requête à Corto: remettre une lettre à Waka Yamada, militante contre la traite des femmes à Nome, ville située en Alaska.

Corto part alors sur la route des chercheurs d’or …

La poésie, le souffle de la grande aventure, les références historiques que maniait avec perfection Hugo Pratt, tout est présent dans « Sous le soleil de minuit ».

Raphaël

Tous les conseils de lecture

Et déjà nos coups de coeur

Voir le dossier complet

Gilles Marchand - prix des lecteurs de l'&
Une bouche sans personne
vendredi 22 septembre 2017 à 18h00, L'&
Caché derrière une écharpe, il se rend tous les soirs, depuis des années, dans le même bar où il retrouve ses deux seuls amis et la si séduisante serveuse. Pendant que son travail part à vau l'eau, il va peu à peu raconter son histoire, celle que l'écharpe cache. Dans son immeuble, les poubelles s'accumulent jusqu'à former un tunnel pour rejoindre son appartement, dans son bar, c'est le public qui se fait de plus en plus nombreux pour le conduire, là aussi, à une issue. Roman tendre et émouvant, drôle aussi, l'auteur nous conduit doucement de l'ombre à la lumière.

Voir le dossier complet

La dernière sélection pour Télématin

le podcast

4 romans pour vos cadeaux de Noël

- « Camarade Papa », de Gauz,
Editions Le Nouvel Attila.

- « Tenir jusqu’à l’aube », de Caroline Fives,
Editions Gallimard.
@gallimard

- « Arcadie », d’Emmanuelle Bayamack-Tam,
Editions P.O.L.
@editionsPOL

- Coup de cœur de Damien Thévenot :
« L’hiver du mécontentement », de Thomas B. Reverdy,
Editions Flammarion.
@TBReverdy
@Ed_Flammarion

Voir le dossier complet