Conseils de lecture

À quoi rêvent les étoiles
17,00
par
18 décembre 2020

Dans ce roman choral, nous suivons cinq personnages, hommes, femmes, d'âges divers et de personnalités différentes : Luce, ancienne pilote de l'air et qui a complètement perdu goût à la vie depuis la mort de Lucien, son mari. Titouan, jeune garçon, fan de jeux-vidéos qui ne sort plus de sa chambre. Puis il y a Armand, pour qui la vie ne tourne qu'autour de sa fille, et rien d'autre. Ensuite, nous avons Alix, qui rêve de devenir comédienne et qui travaille dur pour cela. Et enfin, il y a Gabrielle, qui fuis toute forme d'attachement, trop attachée à sa liberté. Proches, mais séparés, séparés, mais proches... Très vite, chacun va se rendre compte qu'un lien les unis, où quand le "hasard" fait des miracles...


Frères soleil

Castelli, Cécilia

Le Passage

18,00
par
18 décembre 2020

Baptiste et Christophe, deux frères de neuf et onze ans, vivent en Corse depuis leur naissance. Rémi, lui, n'a que sept ans et c'est leur cousin. Il ne vient en Corse que pendant les vacances, tous les étés. Il retrouve alors les deux frères, complices et fiers Corse, ce que n'est pas Rémi, qui va tout faire pour s'intégrer et devenir comme eux. On les voit grandir ces enfants, qui deviendront bientôt des adolescents... Les priorités changent, les états d'esprits aussi. La mère de Rémi, originaire de Toulon, la tante Maria, mystique, pleine de secrets, et puis les autres se rajoutent à l'histoire de ces enfants. Ces autres qui font bonne figure alors que certains événements passés hantent toujours l'histoire familiale. Ces événements qui semble n'appartenir qu'au passé, mais qui laissent une trace indélébile dans le présent et qui semblent attendre patiemment de rejoindre leurs esprits dans le futur. Alors que du côté de la jeunesse, un nouveau drame se produit, plus rien ne sera comme avant. Amitié, famille, enfance, vacances, mais aussi drames, mystères et dures réalités peuplent ce roman. C'est un livre qui nous fait voyager, avec ses descriptions, on ressent le soleil sur notre peau, on entend le bruit des vagues, nous offrant des vacances littéraires...


UN JOUR D ETE QUE RIEN NE DISTINGUAIT, Roman
14,00
par
15 décembre 2020

Une femme se raconte. De son enfance à l'âge adulte. Une femme qui refuse d'entrer dans une case, dans un schéma soi-disant préconçu. C'est une histoire sur la perception que l'on a de soi-même, sur les fausses vérités de la société, un roman sur une femme qui ne réussit pas à s'identifier à ces autres femmes. Qu'est-ce qu'elles ont qui soit différent de Louise ? Qu'a-t-elle de différent ? Comment être soi dans un monde qui semble nous montrer plutôt l'autre chemin ? Elle s'aimera, se détestera, se trouvera et finalement, se perdra de nouveau. Tout ça en faisant en sorte de rester accrochée à ses convictions les plus fortes. Mais aussi difficile que cela soit, n'est-ce pas cela, la vie ?


Radium Girls

Glénat BD

22,00
par
14 décembre 2020

Radium Girls de Cy - le combat d'ouvrières empoisonnées au radium...

1920. Etats-Unis. Des femmes brillent dans le noir. Littéralement. Car toute la journée, à l'usine elles peignent les cadrans de montres avec de la peinture phosphorescente. Sans avoir conscience de s'empoisonner au radium...

Ce qui aurait pu être une simple fantaisie est devenu une vraie tragédie de vies sacrifiées sur l'autel de la marchandise.

Une BD qui vous hantera, à la manière de ces "Ghost Girls" puisque la couverture brille dans le noir.
(Constaté une fois les lumières de la librairie éteintes!)


L'âge d'or

L'âge d'or

Pedrosa, Cyril

Dupuis SA

32,00
par
14 décembre 2020

Sublime

Trahie par son frère usurpateur du trône paternel, Tilda revient d'exil en quête du pouvoir qui lui est dû. Autrefois proche du peuple, la future reine se révèle une redoutable guerrière avide de pouvoir... au point d'en porter les stigmates.

Une fable médiévale sur l'emprise du pouvoir et la folie de sa poursuite à tout prix, le tout servi par des planches aux couleurs inquiétantes, qui se sont assombries par rapport au tome 1.

Empruntant à l'esthétique des chansons de geste, ce sont, en outre, des accents machiavéliens qui résonnent en fond: le pouvoir corrompt et il corrompt absolument.