Conseils de lecture

1. Le sang jamais n'oublie

1

Gallimard Jeunesse

16,00
par (Libraire)
9 avril 2016

Lenialgem (Vous comprendrez à la lecture!)

Dans un Paris où les communards ont gagné et ont supprimé aristocratie et clergé, où Paris est devenue Larispem, où la caste des bouchers constitue l'élément fort, Les Frères de Sang veulent rétablir l'ancien ordre. Un univers riche à la Jules Verne, devenu personnage central, un XIXe siècle moderne dans une capitale complètement remaniée... On en redemande !


10,70
par (Libraire)
9 mars 2016

Au secours Enola!

Nous retrouvons avec plaisir Enola et ses compagnons dans cette deuxième histoire. Cette fois les licornes sont en conflit avec les hommes, la forêt est malade, seule Enola est à même de résoudre ce conflit!


Tome 1 : Enfance, adolescence

Folio

8,60
par (Libraire)
2 février 2016

Dans le Naples populaire des années 50, Elena Ferrante nous livre une chronique douce amère d'une amitié entre deux jeunes filles. Lena, la studieuse est fascinée par Lila la surdouée. Elles vont partager les étapes de l'enfance, l'adolescence et les premières épreuves éprouvantes de la vie.
Un beau livre sensible et touchant.


Sous le soleil de minuit

13

Casterman

16,00
par (Libraire)
2 octobre 2015

Le retour réussi de Corto Maltese.

Cette semaine est sorti « Sous le soleil de minuit », la reprise de la série Corto Maltese par Juan Diaz Canales et Rubén Pellejero.

Je suis un fan inconditionnel de Pratt et j’étais plus que réticent à l’idée d’une reprise des aventures de Corto Maltese. Mais il faut bien l’avouer ce nouvel album est une vraie réussite. Le charme opère dès la première page.

Il faut dire que les auteurs connaissent le sujet. « Sous le soleil de minuit » s’ouvre sur une discussion entre Corto et Ras’ qui nous plonge tout de suite dans l’ambiance.

Pour ses nouvelles aventures, Corto décide de rejoindre son ami Jack London. Celui-ci n’est pas présent au rendez-vous. Il laisse cependant une requête à Corto: remettre une lettre à Waka Yamada, militante contre la traite des femmes à Nome, ville située en Alaska.

Corto part alors sur la route des chercheurs d’or …

La poésie, le souffle de la grande aventure, les références historiques que maniait avec perfection Hugo Pratt, tout est présent dans « Sous le soleil de minuit ».

Raphaël


Olivier Adam

J'ai Lu

7,50
par (Libraire)
16 septembre 2015

Après la Bretagne et les lisières de la banlieue parisienne, Olivier Adam nous emmène sur la Côte d'Azur, dans une ville de bord de mer, hors saison : où 22 personnages à la vie chaotique sont réunis autour d'une intrigue, l'agression d'Antoine, la gloire du football local. A partir de là, l’auteur nous présente toutes ces personnalités susceptibles d’être concernées de près ou de loin par ce drame, afin de comprendre ce qui s’est passé et ce qui a mené les personnages là où ils sont et à ce qu’ils sont.
Si vous aimez les romans à veine sociale, les récits qui ont pour ambition de donner une lecture de notre monde, alors, allez-y !