Gilda F.

Di Folco, Philippe

Galaade Edition

par (Libraire)
23 avril 2014

J'avoue que j'ignorais tout de Jacques Lebaudy, grand prince de l'industrie sucrière devenu empereur d'un morceau de Sahara au sous-sol prometteur.

Philippe di Folco fait de la biographie de cet aventurier une enquête qu'on lit avec le plaisir d'un bon roman policier. A la grande différence que tout est documenté, et qu'on sent que l'auteur pourrait nous parler encore bien d'autres heures de son sujet. Il est toujours intéressant de croiser de ces héritiers remarquables qui au lieu de se contenter de vivre sur la fortune dans laquelle ils sont nés et (tenter de) la faire fructifier, s'embarquent grâce à leurs moyens dans des aventures qui même sur l'instant calamiteuses peuvent encore longtemps après nous faire rêver.

Un bonheur instructif.

La vie en mieux, 1, Mathilde, 2, Yann

1, Mathilde, 2, Yann

Le Dilettante

17,00
par (Libraire)
27 mars 2014

Doux roman en deux parties que l'on peut lire séparément : Mathilde et Yann.

Deux personnes jeunes et en devenir, qui ont tenté de prendre un chemin raisonnable bien que les possibilités qu'offrent notre société à cette époque à qui n'est pas bien né soient peu réjouissantes. Mais ils sont courageux et de bonne volonté. Survient alors pour l'un comme l'autre un événement, pour l'une un oubli, pour l'autre une rencontre avec un couple heureux et amoureux, qui leur fait prendre conscience qu'ils valent un peu mieux que la case sage mais limitée où ils se nichaient.

Il y a de l'amour dans l'air, mais l'auteur n'en fait pas une mièvrerie, des éléments surprennent les personnages eux-mêmes ; de toutes façons l'art d'Anna Gavalda c'est de les suivre quoi qu'il advienne, ce qui rend réconfortant ses romans : ils ont beau être comme vous et moi, un peu insuffisants sur les bords, patauds ou trop gentils, souvent maladroits, ce ne sont pas des héros impavides, ils foirent, ils font parfois (mais pas toujours) les mauvais choix, elle ne les lâche pas.

Et puis il y a cette qualité remarquable qu'elle a de savoir rendre le bonheur. Si la première partie ressemble un peu à un "Ensemble c'est tout" remis en mode humoristique - si l'on est bien disposés, on rit -, la seconde possède une absolue originalité et un grand moment de grâce : une soirée chez un couple qui sait (s')aimer.

Une paisible et reposante lecture pour qui n'a pas envie de se laisser complètement sous l'emprise grise du quotidien. A good feel-good bouquin.